Boot 2018 : intéressant et constructif

31 janv. 2018

Le salon nautique de Düsseldorf confirme un peu plus chaque année son statut de leader international. Cette édition 2018 du Boot a en effet accueilli 1923 exposants, venus de 68 pays différents, sur 220 000 mètres carrés divisés en 16 halls. L’ampleur de ce salon, qui réussit à réunir toutes les facettes des sports et industries nautiques, est unique au monde. Une belle édition 2018 pour l’équipe d’Incidence Sails, installée au cœur du pavillon des Superyachts.

247 000 visiteurs ont été accueillis cette année (contre 242 000 en 2017, ce qui était déjà un record). Parmi eux, de plus de plus de passionnés venus du monde entier : les Hollandais étaient les plus nombreux, suivis des Belges, Suisses, Italiens, Autrichiens et Français. Les visiteurs non européens venaient eux majoritairement des Etats-Unis, de Chine et d’Australie.

Le Boot est bel et bien incontournable, et l’équipe d’Incidence Sails, première voilerie française, y tenait une belle place au cœur de l’espace des Superyachts.

« En termes d’affaires et d’échanges entre professionnels, le Boot est la plate-forme la plus importante et la plus efficace qui soit au monde. Il est absolument nécessaire d’être là, notamment aux côtés de nos chantiers partenaires, tels qu’Amel, Bavaria, Catana Fountaine Pajot, Lagoon, Nautitech, Neel, Outremer, Sunreef… Ainsi que pour échanger avec les armateurs de Superyachts, être à l’écoute de leurs projets. 

Les chantiers Amel et Neel ont d’ailleurs été primés au Boot : l’Amel 50 et le Neel 51 ont été élus bateaux européens de l’année dans leurs catégories respectives. Tous deux sont équipés de voiles Incidence… Nous tenons à féliciter ces deux chantiers pour cette belle récompense, l’aboutissement d’un excellent travail. C’est aussi une fierté pour la voilerie, une source de motivation pour poursuivre cette relation de confiance qui s’est instaurée de longue date avec tous nos chantiers partenaires et continuer à leur fournir des voiles de qualité, à la hauteur de leurs exigences », commentent Philippe Touët, directeur commercial d’Incidence Sails et Albert Schweizer, en charge de l’Allemagne et de l’Europe du Nord